Trombinoscope du berceau à nos jours

   

Accueil

Biographie

Photos évènements

Trombinoscope

Ouvrages édités/prochaines publications

Ouvrages érotiques

Collaborations
à des revues

Collaborations
avec des artistes

Manuscrits terminés

Manuscrits
en préparation

Echanges entre Jacques Izoard
et Patrick Fraselle

Revue La Bafouille Incontinente dirigée par Marcelle Imhauser

Articles journalistiques et pamphlets

Patrick Fraselle pianiste

Patrick Fraselle psychothérapeute

Articles psychanalytiques

Ouvrages et débats
sur la psychanalyse

Encouragements
Eloges ou refus d'éditeurs

Le trésor des mots

Emotions partagées

Mes liens préférés

Contact




   

Quelques années à encoder, vertudieu !
Classement chronologique a-chronologique dans un désordre poétique choisi.



 

Bien qu'originaire des Ardennes belges (Bastogne, Marche, Wibin, Houffalize)
je suis né à Liège le 27 octobre 1955.

DACO est le nom de ma mère.
Dans l'arbre généalogique, du côté des filiations "Daco", je retrouve deux psychanalystes, notamment Pierre DACO, bien connu pour ses publications en matière de psychologie et de psychanalyse. Et Michel DACO - cousin improbable - lointain et très indirect dilué dans la sphère généalogique...

J'ai retrouvé des filiations parentales jusqu'en 1756 lorsque j'ai constitué mon arbre généalogique.

A huit mois, naissance à Liège le 27 octobre 1955. Ma mère a 22 ans.


Patrick à 12 ans.



Patrick vu par BOTTICELLI.

La naissance du monde...



Je rentre à l'école maternelle de Bressoux
(petit trait noir à gauche) à deux ans et demi.

 

J'ai mon livre, poésie iconographique.
Je m'intéresserai aux filles plus tard...

A 12 ans. Depuis que j'ai l'âge de 3 ans je désire faire de la musique (du piano) Je rencontre l'opposition maternelle, ferme et catégorique. Ma maladie ne fait que s'accentuer. Enfin, à 13 ans et demi, sous l'ordre sentencieux d'un médecin, je suis quand même inscrit à l'Académie de Musique de Seraing (qui alors avait le statut "d'Ecole de Musique"). Je fais tout le cycle des 10 années en 4 ans et demi et, à 18 ans, je rentre au Conservatoire royal de Musique de Liège pour la première fois.


 

 


Très sérieux, à l'école...



Je poursuis mes études primaires à l'école communale de Bressoux. Une gravissime maladie d'enfance me foudroie vers l'âge de 9 ans et je suis
progressivement déscolarisé pendant cinq années.
De premier de classe, je termine dernier.

Communion solennelle avec ma soeur.


Dans ma période anarchiste et poète maudit. J'étais, à cette époque, relié à Léo Ferre, par baxter...



Toujours très sérieux à l'école...

 

Grand amateur de cigares cubains
ainsi que de grands crus bordelais
et chiliens.

 

 

Que vive le mariage avant le divorce,
logique sociétale et historique
!

L'oeil déjà critique, intelligent
ainsi que perçant avec ma soeur
Barbie avant l'heure...


Ma soeur a compris que Barbie
trop tôt ça va pas l'faire !
Elle redresse la situation.


Déjà alcoolique, en 1968,
c'était de la Fraise des Bois,
à 12 ans.


Moi, j'aiguise mon oeil et, je me dis :"Plus tard, j'écrirai
un ouvrage psychanalytique sur le couple qui
s'intitulera : "Le couple, mythe, réalité
ou utopie utile..." et, je le mettrai en ligne
à la rubrique "articles psychanalytiques"
de mon futur site web. Et zou !

 


Toujours penché sur la belle
bouteille, seule la main change...
Quelques années en plus, au demeurant !





 


Gants de cuir et petits souliers vernis :
déjà la classe ! Un seul bémol toutefois,
les inepties blablatiques sur la vie et le monde
que recèlent le petit missel...

Incognito, dans ma période "bande à Baader."

 

Entre deux cerbères, trouvez-moi !

 

 


 

 

Déguisé en poireau par
Madame pour les bons soins
de l'écologie didactique...

Lors de mon premier concert de piano au Centre culturel de Jemeppe, en 1976.
J'avais imaginé rapprocher l'humour
d'Erik SATIE avec celui de Jacques PREVERT.
Spectacle poétique et musical avec l'apport d'une composition personnelle et, uniquement le répertoire d'Erik SATIE.

Déjà amateur de femmes...

Mise en ligne du document sonore
après encodoge du fichier son.


Je n'avais que 5 années de piano
"dans les pattes". Et paf !

Mes comparses : Françoise BERNARD, Michèle BERNARD, Corine GOBIN, Françis CLOSSON et Fabris REMOUCAMPS à la régie.
 


Après le vin, épicurien, et passons
aux matières plus solides... Avec Christine PETIT.

 

Vu par El GRECO

 

Dans mon grenier à 18 ans.
Entre 4 et 8 heures de piano par jour minimum. A gauche, le carnet sur lequel je notais mes heures de travail en rapport aux différentes oeuvres...

 

 

Il était normal que James EN SORTE
à faire mon portrait.

 

Comment l'univers est-il né de rien et, qu'est-ce qu'on fout ici à se faire chier à se multiplier par deux, tétratrichotemnophiles, que nous sommes ?

Encore vu par El GRECO

Toujours été un grand (a)mateur de poules...


Lors d'une lecture scientifique en public en séminaire de psychanalyse.

Que va-t-on se mettre derrière la cravate,
ce soir ? A défaut d'avoir des cornes sur la tête...

En pleine préparation culinaire avec mon amie
Marie-Christine, qui joue avec l'appareil-photo.


A Prague, en 1997, ma ville préférée.
Arts, émotions extrêmes et sensibilité,
cette ville.

Patrie de KAFKA, de CIORAN et bien d'autres...

Derrière moi, la Vtlava, fleuve mythique...
C'est mon ami Eric TILMAN qui prend la photo.